Un peintre vous ouvre sa porte

Alec Prochiantz (1915-2013) se définissait lui-même comme un vieux bonhomme. C'était un vieux bonhomme en effet - ancien interne des hôpitaux de Paris, chirurgien résistant dans le Morvan, pionnier de la chirurgie néonatale (on ne compte pas le nombre de ceux qui lui doivent d'avoir vécu ou bien vécu), bibliophile exigeant, peintre par passion, mémorialiste sur grand cahier, fumant la pipe, aimant le whisky, un peu hableur, témoin d'un siècle.
Le présent site, le premier à lui être intégralement consacré, ne vise qu'à faire connaître sa peinture et son oeuvre.